Vous êtes ici | Le groupe Prayon - Le groupe - Histoire

Histoire

2015

Pulead (Chine), producteur de matériaux de cathode de premier plan, et Prayon (Belgique), leader dans le domaine des phosphates, ont conclu un accord visant à créer une co-entreprise de production et de vente de phosphate de fer lithié (LFP) octroyé sous licence par LiFePO4+C Licensing LLC (*). Les deux entreprises ont également convenu de coopérer étroitement dans d'autres domaines relatifs à la fourniture de matières premières à base de LFP.


2012

Umicore et Prayon s'unissent pour la mise au point et la fabrication de matériaux phosphatés pour cathode destinés aux batteries lithium-ion.  Ce partenariat prend la forme d'une joint venture, baptisée beLife, détenue à concurrence de 51% par Prayon et de 49% par Umicore.


2010

Création de PRAY-LION, filiale consacrée au développement du phosphate de fer lithié pour batteries électriques.


2009

Prise de participation majoritaire dans la société wallonne T.H.T., spécialisée dans le développement et la production de ferments lactiques destinés aux probiotiques humains, notamment comme compléments alimentaires.
Démarrage d'un nouvel atelier de production d'acide sulfurique sur le site d'Engis.


2008

Accord de coopération avec ALMIN permettant à Prayon d'élargir sa gamme de produits, notamment dans le domaine des réfractaires.
Création de SOLUSTEP, joint venture (50/50) avec la société française Dupuy SAS et spécialisée dans le traitement des eaux usées.


2007

Ouverture d'un bureau commercial en Inde.


2006

Ouverture d'un bureau commercial en Chine.


2003

Intégration de la société Europhos au sein de Prayon s.a. La marque Europhos subsiste comme bannière d'une gamme de produits de qualité reconnus par notre clientèle.


2002

Transfert de nos activités dans les domaines du zinc et du soufre à notre filiale Silox, faisant de celle-ci un groupe d'envergure mondiale possédant des usines en Europe, en Inde et au Canada.


2000

Création de la société Prayon Inc. et acquisition d'unités de production de sels phosphatés à Augusta (Géorgie, USA).


1998

Acquisition de la totalité des parts de la société Europhos.


1996

Participation à la création d'Emaphos (Maroc), société active dans la purification d'acide phosphorique en partenariat avec notre actionnaire O.C.P. (Office Chérifien des Phosphates), premier producteur mondial d'acide phosphorique et possédant les plus grandes réserves de minerais de phosphate au monde.


1992

Participation à la création de la société Europhos dont l'unité de production basée en France (Les Roches de Condrieu, Lyon) devient le troisième centre de production du Groupe en Europe, après Engis et Puurs.


1983

Création de la société Silox, productrice d'oxydes de zinc actifs.


1982

Concentration des activités de production des deux sites de Puurs et d'Engis et création de la Société Chimique Prayon-Rupel (en abrégé "Prayon"), maison-mère de notre Groupe dont le siège social est situé à Engis. Principaux domaines d'activités : chimie des phosphates (acide phosphorique et sels dérivés) ainsi que spécialités de la chimie minérale (oxyde de zinc, hydrosulfite de soude, sels fluorés et pigments anti-corrosion).


1975

Prayon crée une nouvelle division, la division « Recherche et Développement ».


1973

Les méthodes pour obtenir des gypses (sous-produit de la fabrication d’acide phosphorique) commercialisables sont au point, à Engis comme à Puurs.


1963

Une nouvelle activité basée sur les phosphates se crée à Puurs. L’usine est approvisionnée par du phosphate marocain.


1960

Une unité de production de 25T/J de phosphate biammonique est mise en route. Elle laisse entrevoir des débouchés en dehors du secteur des engrais.


1959 Tournant dans l’activité des engrais et de l’acide phosphorique. Grâce à une nouvelle installation de granulation, la palette de produits comprend toutes les formes de superphosphates pulvérulents et granulés dans diverses concentrations.
1951

Convention avec Atlantic Refining C° pour produire à Engis le détergent très répandu sur le marché belge « MIR ». Cette fabrication nécessite de l’acide sulfurique concentré dont Prayon est un important producteur.


1928

Premières activités industrielles sur le site de production de Puurs (Anvers, Belgique).


1888

Première unité de production d’acide sulfurique selon le procédé dit « à chambre de plomb »


1882

Création le 15 mai 1882 de la Société Anonyme Métallurgique de Prayon. (Engis, Liège, Belgique). Producteur de zinc le plus important de Belgique. 200 travailleurs.