Background Image
Previous Page  10 / 86 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 10 / 86 Next Page
Page Background

- 10 -

Rapport de gestion du Conseil

Le renchérissement du dollar américain face à l’euro au cours de 2015 a constitué un défi majeur en

termes de prix de revient puisque les prix des matières premières phosphatées sont libellés en US

dollar.

Dans un contexte d’équilibre de l’offre et de la demande dans les marchés de l’acide phosphorique

purifié et de ses dérivés industriels, une augmentation correspondante des prix nominaux a permis de

maintenir les marges commerciales au même niveau qu’en 2014.

Le secteur agricole des fertilisants solubles a connu une intensité concurrentielle plus élevée dans un

marché attentiste dans son réapprovisionnement de fin de saison.

La mise en œuvre du plan stratégique d’excellence a permis des avancées significatives tant dans

son volet industriel que commercial.

La reconversion des outils en vue de l’interdiction du STPP en détergence s’est poursuivie.

Par suite des conditions de marché décrites ci-avant et malgré quelques aléas industriels liés à l’état

de certaines installations qui font l’objet d’un plan quinquennal de mise à niveau, l'exercice 2015 s'est

clôturé sur un bénéfice de 8,9 millions d'euros, une marge brute d'autofinancement de 39 millions

d'euros et un REBITDA de 48,5 millions d'euros.

Dans ce contexte, l'endettement net a encore diminué, la marge brute d’autofinancement dégagée

ayant largement compensé les dépenses d’investissement de l’exercice, et ce malgré une légère

hausse du besoin en fonds de roulement.