Background Image
Previous Page  10 / 88 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 10 / 88 Next Page
Page Background

- 10 -

Rapport de gestion du Conseil

Le volume des ventes réalisées a été fort proche des prévisions, en forte hausse par rapport à 2015,

ceci permettant une utilisation élevée des capacités de production mais en deçà des prévisions, en

raison d’un environnement concurrentiel difficile.

Les marges ont été maintenues à un niveau comparable dans un contexte de baisse de coût des

matières premières.

Une contamination d’un cargo maritime d’acide purifié vers les Etats-Unis a obligé PRAYON à

organiser un rappel du produit auprès de sa clientèle sans que celui-ci n’ait encore pénétré dans la

chaîne alimentaire, entraînant un coût important de destruction des produits semi-finis, approchant

5,5 millions d’euros.

Par suite des conditions de marché décrites ci-avant et avec une performance industrielle améliorée,

l’exercice 2016 s’est clôturé sur un bénéfice de 0,6 millions d’euros, une marge brute

d'autofinancement de 23,1 millions d'euros et un REBITDA de 38,1 millions d'euros.

Dans ce contexte, l'endettement net a fortement diminué, grâce à une baisse significative du besoin

en fonds de roulement, la marge brute d’autofinancement dégagée ayant compensé les dépenses

d’investissement de l’exercice. Le graphique ci-après illustre l’évolution de la dette financière nette.