Vous êtes ici | Nos activités - Innovations - Projet Plaisir

Le projet

Prayon est partenaire de PLAISIR, le projet de Production Locale d'Aliments Immergés, Sains, Innovants et Renouvelables.

Ce projet a pour objectif de contribuer à l'émergence et à la structuration d'une nouvelle filière alimentaire basée sur les micro-algues. Il apporte une réponse au défi alimentaire des prochaines décennies face à une population mondiale toujours croissante.

Dans le cadre du projet PLAISIR, la production de protéines végétales à partir de micro-algues est ciblée sur la spiruline. Elle a vocation d'être accessible à tous : la production se fera directement par le consommateur à l'aide d'appareils appelés « phytotières ».

Doté d'un budget d'environ € 2,86 millions, PLAISIR a été lancé en décembre 2015 pour une durée de 2 ans. Il devrait permettre de créer environ 250 emplois. Les installations industrielles de fabrication seront basées en France.

Ce projet permettra aux partenaires de se positionner de manière innovante et durable sur le marché des protéines végétales.

Objectifs et innovations

Les objectifs du projet sont:

  • La création d'une nouvelle filière de production, de conditionnement et d'expédition dans des conditions adaptées de souches vivantes de phytoplancton, destinées à être mises en culture;
  • La conception et le développement des appareils de production de spiruline et de micro-algues alimentaires;
  • L'amélioration de l'acceptabilité sociétale des micro-algues comme aliments.
Le projet PLAISIR vise 4 innovations :
  • L'essor d'un nouveau marché et la structuration d'une nouvelle filière;
  • La réduction des risques sanitaires;
  • Le développement de phytotières, systèmes d'autoproduction pour la culture des micro-algues;
  • Le développement d'appareils et de consommables à prix acceptable.

Avantages des protéines végétales

  • Les phytoplanctons répondent à des carences courantes liées à nos modes d'alimentation.
  • Leur importante vitesse de croissance permet de les cultiver en espace réduit, au plus proche de leur lieu de consommation, notamment en milieu urbain.
  • Les micro-algues permettent de réduire les impacts environnementaux associés à la production de protéines pour l'alimentation. A quantité de protéines égales, les micro-algues demandent 5 fois moins d'énergie, 4 fois moins d'eau et 20 fois moins de surface que le soja ou 100 fois moins d'énergie, 50 fois moins d'eau et 200 fois moins de surface que le bœuf.

Consortium

Le projet associe les compétences de 6 partenaires : 3 entreprises, 1 association et 2 établissements de recherche.

 

Alg&You est concepteur d'innovations pour faciliter la production locale de micro-algues fraîches. 

 

La Voie Bleue

est une association pour le développement de la filière des micro-algues comme aliment et la promotion de projets d'entreprenariat social associés.

 

Prayon, leader mondial dans les phosphates, contribuera au développement de nutriments adaptés à la culture des micro-algues. Son rôle consistera principalement à produire et mettre en œuvre des solutions nutritives, en intégrant les contraintes liées à la phytotière et en assurant un prix de revient adapté.

 

Le laboratoire IFREMER contribuera avec Prayon au développement de nutriments adaptés à la culture du phytoplancton.

 

 


Le laboratoire LISBP apportera ses compétences sur la séparation des molécules biologiques pour la récolte des micro-algues, la simulation des écoulements dans un environnement contenant des micro-algues et celle du fonctionnement des phytotières.

 


Le Groupe SEB, leader mondial du petit électroménager, contribuera au développement d'un appareil électroménager (ou d'une gamme d'appareils) spécifique pour la culture domestique des micro-algues.